Catégories

Taux de marge sur coût variable : comment calculer ?

Taux de marge sur coût variable : comment calculer ?

Identifier le profit d’une entreprise est important pour prendre les mesures nécessaires. Cela se fait essentiellement par la connaissance du taux de marge bénéficiaire sur les coûts variables de l’entreprise. Pour calculer cette donnée, plusieurs paramètres entrent en jeu. Comment déterminer le taux de marge sur coût variable ? Vous trouverez ici tous les renseignements que vous souhaitez sur le calcul du taux de marge sur coût variable dans ce billet.

Taux de marge sur coût variable : qu’est-ce que ça veut dire ?

En entreprise, certains ratios permettent d’évaluer la rentabilité d’un produit. Le taux de marge est l’un d’eux. C’est un indicateur financier qui montre la rentabilité d’un produit ou d’un service. Elle s’exprime en pourcentage du chiffre d’affaires dans un cas global. C’est le pourcentage de gain qui est réalisé sur un bien ou un service.

Lire également : Qui doit former un nouvel employé ?

Le taux de marge sur coût variable est défini dans la pratique comme le pourcentage sur le chiffre d’affaires. Pour trouver cette valeur en pourcentage, il est important de faire une multiplication par 100.

Quelles sont les données nécessaires pour le calcul du taux de marge sur coût variable ?

Le calcul du taux de marge sur coût variable est une opération dont le résultat dépend de plusieurs données. Pour le faire, il y a besoin de connaître le coût total des charges variables, ainsi que le chiffre d’affaires de l’entreprise. Une parfaite connaissance de ces deux notions s’impose.

A lire aussi : Les clauses indispensables d'un contrat d'apporteur d'affaires

La création d’une entreprise donne lieu à des charges fixes et à des charges variables pour la gestion efficace des activités. Les charges fixes sont les dépenses inchangeables auxquelles l’entreprise doit faire face pour le maintien de ses activités. Il peut s’agir du loyer, des impôts, de l’électricité.

Quant aux charges variables, elles représentent tous les coûts relatifs au fonctionnement de l’entreprise. Ces deux paramètres sont proportionnels : si l’activité progresse, alors les charges variables sont également en hausse.

Les charges variables d’une entreprise prennent en compte divers aspects du fonctionnement des activités. Elles concernent la main d’œuvre qui peut être de la sous-traitance ou les employés. Elle prend aussi en compte le coût de la distribution, et avant tout, l’acquisition des matières premières essentielles.

Taux de marge sur coût variable comment calculer

Calculer le taux de marge sur coût : comment procéder ?

La détermination du taux de marge sur coût variable est très facile lorsque les données présentées ci-dessus sont bien connues. Par définition, la marge sur coût variable est la différence entre le chiffre d’affaires et la valeur des charges variables de l’entreprise.

Marge sur coût variable = chiffres d’affaires – charges variables

Une fois cette donnée reçue, il est possible de calculer le taux de marge sur coût variable. Cela se fait grâce à la formule ci après :

Taux de marge = marge sur coût variable/chiffre d’affaires × 100

Le résultat du taux doit être exprimé en pourcentage. En procédant à ce calcul, il est aussi possible de déterminer le seuil de rentabilité de l’entreprise en divisant les charges fixes par le taux de marge sur coût variable calculé.

Quelle est l’importance du taux de marge sur coût variable

Le taux de marge sur coût variable présente une grande importance pour les finances des entreprises. Le premier avantage du taux de marge sur coût variable est l’identification d’un profit. Le second avantage est qu’il permet de déterminer le seuil de rentabilité, un indicateur de performance financière fiable.

Le seuil de rentabilité est comme une mesure de satisfaction pour les dirigeants. Si le seuil de rentabilité est dépassé, l’entreprise pourra réaliser des bénéfices. Alors que s’il n’est pas atteint, l’entreprise subit des pertes de finances. De ce fait, les gérants de l’entreprise pourront prendre des décisions idoines et stratégiques afin de poursuivre ou non la production et/ou la prestation du service.

De plus, avec cette donnée, les dirigeants ont une idée précise du montant de l’avance monétaire disponible. Cela leur permettra de faire face à d’éventuels charges fixes supplémentaires. Le taux de marge sur coût variable permet en somme, d’adopter la bonne politique de fonctionnement pour réaliser des bénéfices, ultimes buts de toute entreprise.

Articles similaires

Lire aussi x