Catégories

En quoi consiste le métier d’aidants familiaux ?

En quoi consiste le métier d’aidants familiaux ?

Le nombre de personnes exerçant le métier d’aidant familial ne cesse de s’accroître en France. Cela s’explique par l’espérance de vie des populations qui est de plus en plus importante. Puisque les gens vivent plus longtemps, ces seniors nécessitent davantage d’aide ou d’assistance au quotidien.

Actuellement, plus de 8 millions de Français sont des aidants pour près de 5 millions de personnes âgées représentant la masse des aidés. Parmi ce nombre d’aidants, les femmes et les conjoints figurent en majorité. En quoi consiste concrètement le métier d’aidant familial ?

A lire en complément : Comment faire une facture apporteur d'affaire ?

Que veut dire aidant familial ?

Le terme aidant familial désigne la personne qui vient en aide à une autre étant sous la dépendance, soit du fait d’un handicap, soit du fait de l’âge ou pour toute autre raison.

Le code de l’action sociale et de la famille définit l’aidant familial en son article R 245-7. En effet, ce professionnel d’aide à la personne n’est pas un salarié mais est payé directement par celui qui l’emploi. L’aidant familial est le plus souvent un proche de la famille ou non, qui assiste quotidiennement un membre de la famille dépendante. Le bénéficiaire peut être une personne malade, handicapée ou vieille nécessitant une aide à tout moment.

A découvrir également : Quel est le rôle d'un dirigeant d'entreprise ?

Il y a lieu de préciser que le travail d’aidant peut prendre différentes formes. Il peut s’agir d’un complément de travail ou d’un travail à titre principal. Pour exercer son métier, l’aidant familial peut avoir fait une formation ou ayant eu un droit de validation des acquis de l’expérience si cela est l’expression de son souhait.

Quels sont les droits d’un aidant familial ?

un aidant familial

L’aidant familial qui assiste l’aidé peut avoir le statut de salarié afin d’avoir droit à une rémunération qui varie selon les cas. Lorsque vous aidez une personne âgée dépendante qui bénéficie de l’allocation Apa, alors vous pouvez être rémunéré à partir de ladite allocation. Il en est de même lorsque la personne que vous aidez bénéficie de la prestation de compensation du handicap.

Si l’on se retrouve dans le cas où vous êtes le ou la conjoint(e), le ou la concubine(e), celui qui a contracté un pacte civil de solidarité ou l’obligé alimentaire au premier degré de la personne handicapée, vous ne pouvez pas réclamer une rémunération.

Néanmoins, il y a lieu de préciser que lorsque la personne handicapée nécessite une aide totale de la part de l’aidant, les dispositions précédentes ne sont pas applicables.

L’aidant salarié a droit à un jour et demi de repos chaque semaine. Si pendant le jour du repos il accomplit une tâche, on le rémunère au tarif normal qu’on frappe d’une majoration de 25%. Par ailleurs, il peut choisir un jour équivalent pour se reposer.

Quelles sont les obligations d’un aidant familial ?

L’aidant doit faire la déclaration de son statut dans les 8 jours qui ont suivi son embauche à l’URSSAF. Il est tenu d’exécuter le travail pour lequel il a été engagé. S’il reçoit un salaire, il est soumis à la règlementation du travail.

Il exécute ses tâches pendant une durée de 48h par semaine. Il peut effectuer des heures supplémentaires dans son travail qui seront pris en compte pour sa rémunération. Celles-ci représentent les heures effectuées en dehors de celles prévues par le droit du travail.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons