Catégories

Audit RSE : comment réaliser un diagnostic de votre entreprise ?

Audit RSE : comment réaliser un diagnostic de votre entreprise ?

La RSE, apparue dans les années 50 dans la littérature anglophone, consiste pour les entreprises à intégrer volontairement des préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités commerciales. Son objectif est de générer un impact positif sur la société tout en maintenant sa viabilité économique. L’audit RSE permet de suivre les avancées dans cette démarche.

Qui est habilitée à effectuer un audit RSE ?

L’audit RSE peut être effectué de la manière suivante :

A lire en complément : Devenir livreur de pizza : astuces et étapes pour réussir dans le métier

À travers une procédure d' »auto-évaluation »

En utilisant l’audit interne, les cadres supérieurs cherchent à répondre à des interrogations concernant le fonctionnement de leur entreprise. Il est essentiel de maintenir une impartialité et d’adopter une perspective objective.

Bien que cette procédure soit généralement rapide et économique, elle ne garantit pas nécessairement un engagement accru.

A lire également : Comment organiser une soirée d'entreprise ?

Cependant, si votre entreprise envisage de réaliser des audits RSE de manière régulière, il pourrait être avantageux d’embaucher un responsable RSE dédié ou de fournir une formation en audits RSE à votre équipe en faisant appel à un cabinet spécialisé.

Par le biais d’un cabinet d’audit-conseil

L’expert externe, tout en garantissant une plus grande confiance grâce à sa neutralité, évalue la maturité RSE et formule des recommandations en se basant sur vos documents. Pour en savoir plus sur les méthodes d’évaluation RSE, vous pouvez consulter le site https://innovrh.fr/. Impliquez activement vos collaborateurs afin de garantir la réussite de votre démarche RSE et recueillez leurs retours sur les attentes des employés et des clients.

Les entreprises ont-elles une obligation à cet égard ?

La RSE exige des documents obligatoires comme le rapport de durabilité / CSRD pour certaines entreprises. Cela concerne les entreprises cotées sur les marchés européens et les entreprises non cotées avec plus de 250 salariés et plus de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. De plus, les entreprises doivent inclure les impacts environnementaux et sociaux dans leurs rapports de gestion. Ces derniers seront ensuite vérifiés par des organismes indépendants.

La RSE joue un rôle majeur dans les appels d’offres publics, les financements préférentiels des banques, l’attraction des talents et l’impact financier des entreprises. Les membres du Conseil d’administration surveillent l’impact économique des mesures RSE. Un rapport d’audit RSE fiable revêt une importance cruciale en appui à cet engagement.

Comment instaurer un audit RSE ?

Un audit d’entreprise essentiel pour évaluer la situation actuelle peut être adapté à divers domaines de la RSE. Les principales étapes incluent :

  • La définition de la portée et des indicateurs
  • L’identification des parties prenantes
  • L’examen des activités et de leurs impacts
  • La collecte et l’analyse des données
  • La préparation d’un rapport d’audit comprenant des recommandations
  • La communication des résultats

Ces étapes peuvent être ajustées en fonction des besoins de votre entreprise.

Amélioration de l’audit RSE grâce à la technologie

L’audit RSE peut être réalisé à différents moments, du début d’un projet à des étapes périodiques afin de suivre son évolution. Des outils informatiques simplifient ce processus en proposant des modèles de grilles d’audit RSE conformes à la norme ISO 26000. Personnalisez ces grilles avec vos indicateurs clés pour une meilleure visibilité sur les progrès sectoriels et l’élaboration d’un plan d’action concret.

Articles similaires

Lire aussi x